top of page

-A Londres, c'était très différent de l'Afrique du Sud. J'étais dans un bel hôpital,dans le banlieue. Un bel endroit, chic, propre,où l'on mangeait très bien.J'ai fait beaucoup de thérapies à Londres.De la thérapie constructive et positive.

C'est làque j'ai découvert Dieu. Je lisais la Bible dans ma chambre pour aller mieux, pour demander à Dieu de me guérir et de m'éclairer dans ma voie, quelle qu'elle soit. J'écrivais des poèmes , mangeais mieux qu'avant, m'intéressais de nouveau aux gens autour de moi et dormais mieux qu'à l'Île Maurice où je faisais les cent pas le soir. Hélas, le verdict du médecin principal de cet hôpital, de la banlieue de Londres n'a pas été amusant à entendre . Il m'apprit que je souffrais d'un traumatisme majeur au cerveau, ce qui impliquait que je ne pourrais plus me concentrer sur quelque emploi que ce soit, à plein temps. Il me dit également que je ne pourrais jamais plus être un acteur, seulement , peut-être avec de la chance et de la volonté , un écrivain. Quel choc d'entendre de telles paroles lorsque l'on est jeune et ambitieux !

Les amis de l'autre monde

₨600.00Prix
  • Livraisons possibles à travers l'île.

  • Dès réception de votre commande, nous prenons contact avec vous afin de vous confirmer que le(s) titre(s) soient bien disponibles en librairie.

bottom of page